Aller au contenu

Urbex | Vélodrome de Charleroi

  • Localisation : Gilly, Belgique
  • Exploration(s) : Juillet 2016, Juin 2017 & Février 2021

Fin des années 1990, la Ville de Charleroi entamait les travaux de construction d’un vélodrome à Gilly avec l’ambition que cette infrastructure devienne un pôle incontournable pour le cyclisme belge.

Les installations inaugurées en 2000 par l’échevin des sports Claude Despigeleer bénéficieront l’année suivante d’une tribune de près de 2.500 places provenant du démontage du troisième étage du Stade du Pays de Charleroi temporairement aménagé pour le Championnat d’Europe de Football.

Employée sporadiquement à ses débuts par le club cycliste Spring 2000, la piste de 250 mètres n’est pas adaptée à la pratique de la discipline. En macadam et à ciel ouvert, elle est beaucoup trop glissante en cas de pluie. De plus, le degré d’inclinaison de la piste correspond à celui des pistes couvertes ; pour rouler, le cycliste doit rester au bas de la pente, ce qui lui est, en fin de compte, d’aucune utilité s’il veut s’entraîner dans un cadre de compétition.

Sous-exploité, les autorités approuvent en 2007 un budget complémentaire pour doter le vélodrome de vestiaires, de douches et d’une cafétéria dans l’espoir de favoriser un regain d’intérêt pour son utilisation.

Cependant, le maintien et l’entretien de ces installations coûtent cher, beaucoup trop cher pour l’Administration qui abandonne finalement tout nouvel investissement.

En 2016, alors délaissé depuis déjà 6 ans par les cyclistes, le vélodrome devient momentanément le terrain de jeu d’une équipe de balle pelote.

Ce projet ambitieux et porteur sur papier n’aura finalement jamais eu le succès escompté.

Texte & Photographies © Fabrizio Prosperi | Sources : lalibre.be, sudinfo.be